RDC = République du Chiffon, Un été couture, des robes, des jupes, des hauts sympatoches. J'aime beaucoup ce livre qui est devenu mon livre de chevet depuis quelques semaines.

J'avais craqué sur le modèle de la robe Mélanie, surtout après avoir vu quelques réalisations sur le net.

Le tissu vient de chez toto. Il est fluide et lourd. C'est une horreur à coudre mais je trouve qu'il colle bien au modèle.

J'ai fait de légères modifications par rapport à l'original : j'ai remplacé le pli creux du devant par un pli plat (question de goût), j'ai raccourci la robe de 2cm et j'ai utilisé une fermeture éclair non séparable.

Tout tombe parfaitement, j'ai réalisé la taille 36 pour mon 36 habituel. Le seul "reproche" que l'on puisse faire est la petite erreur sur le dessin technique des mancherons qui m'a valu d'en recouper une nouvelle paire, lol (il faut assembler les mancherons endroit contre endroit au niveau de leur partie concave et non convexe, on retourne sur l'endroit et on monte les mancherons sur les emmanchures au niveau de leur partie convexe).

4

J'adore les mancherons, leur forme chic et originale. Voilà la véritable couleur du tissu !

3

J'ai soigné au mieux les finitions. Celles des explications ne me convenaient pas particulièrement pour les emmanchures. J'ai préféré intégrer un biais pour cacher la couture des mancherons aux emmanchures. Les parementures sont surpiquées à 2mm du bord et à l'intérieur j'ai cousu à points invisibles pour qu'elles restent bien plaquées.

25

Et portée ça donne ça :

7

Honnêtement je ne pensais pas que ce modèle me prendrait autant de temps à coudre. Non pas qu'il soit compliqué à réaliser mais il demande beaucoup de minutie. J'ai mis 7 heures à la coudre sans compter la décalque du patron.

Voilà une robe qui ne restera pas souvent au placard, je l'adore. Je pense même que ce sera ma robe pour le réveillon de Noël.